lundi 21 décembre 2009

Pour ceux qui croient encore rendre un culte à Dieu en célébrant la fête babylonienne de Noël.

Yéshoua est né à Shavouot!

Si le Dieu d'Israël, Créateur du ciel et de la terre, a fixé Ses rendez-vous, où est le respect et l'honneur qui Lui sont dûs dans ce carnaval mondial infantile et superstitieux où on déclare que "les dates n'ont pas d'importance"?

C'est l'Ecriture elle seule, appuyée par le calendrier divin, qui nous révèle le moment précis de la naissance prédéterminée du Messie Juif sauveur du monde.Yéshua est né à la PENTECOTE (SHAVOUOT) le dimanche, premier jour de la semaine 6 juin de l'an -7 (ou -6 si on compte l'an zéro) selon le calendrier naturel divin. Cette date est le 9ième jour du 3ième mois de l'année 3970.

EXPLICATION (appuyée par l'Ecriture)

1) Yéshoua avait environ 30 ans quand il commença (à la Pâque) son ministère.

2) Les bergers sont aux champs et y passent la nuit pour laisser leurs troupeaux brouter le reste de la moisson des orges. Cette moisson correspond à la Fête des Semaines, ou Fêtes des Prémices, la Pentecôte.

3) Myriam et Yossef, obligés par l'édit de César Auguste de se faire ficher dans leur ville natale, profitent de l'occasion, de monter à Jérusalem car ils sont respectueux de la Loi de Moïse. C'est la Pentecôte, convocation solennelle qui rassemble beaucoup de monde dans la Ville Sainte. C'est pourquoi il n'y a plus de place en hotellerie à Jérusalem et aux environs.

4) Remontons au début de l'année précédente pour confirmer ce qui vient d'être dit.C'est le premier mois de l'année que Zacharie, futur père de Jean le Baptiseur, est averti par l'ange alors qu'il achève ses fonctions de sacrificateur dans le Temple.Il retourne chez lui et Elisabeth, stérile jusqu'alors, tombe enceinte. Celle-ci en est dans son sixième mois (ce qui correspond ici à la fin du 6ième mois de l'année) quand l'ange Gabriel avertit Myriam sa cousine.Attention! Nous arrivons ici à la fête solennelle du 1ier jour du 7ième mois 3969. Myriam tombe enceinte. Nous sommes au jour dit : des Acclamations. C'est, on peut le comprendre, au milieu des acclamations enthousiastes de l'Armée céleste, que la Parole de Dieu, le Verbe, se fait chair et entre dans le processus de la maternité, afin de naître, 273 jours plus tard (temps précis de la grossesse) comme fils d'homme,exactement le jour de la Pentecôte.

CONCLUSION
C'est le calendrier naturel divin, enfin rétabli au temps de la fin, qui nous apporte les clés des prophéties bibliques.Les bons chrétiens, partisans de la Noël, de même que les Juifs traditionnels vont en ouvrir des yeux lorsqu'ils finiront par reconnaître que les rendez-vous ordonnés à Moïse sur le vrai calendrier concernent tous les évènements de la vie et de l'oeuvre gigantesque du Seigneur Yeshoua.
N.B. Aucune religion du monde ne respecte ni n'enseigne le calendrier naturel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire