lundi 15 janvier 2018

6.000 ans de masochisme.

"Regarde moi ! Pauvre monde !
Insupportable monde !
C'en est trop ! Tu es tombé trop bas !    
Tu es triste ! Tu es laid !
Abominable monde ! ..."         (J. Brel : "L'homme de la Mancha")

Le chaos mondial, qui ne fait qu'empirer, entre dans sa phase exponentielle et catastrophique sous le regard jusqu'ici silencieux de YHWH.
Ce chaos est la démonstration que les hommes et les nations sont incapables de se gouverner eux-mêmes de façon paisible, durable et épanouissante quand ils sont livrés à leurs penchants.
C'est le dur, mais juste prix à payer pour avoir méprisé et oublié le secours puissant et permanent, promis pendant bientôt 60 siècles, par Celui qui s'est fait connaître comme étant "le chemin, la vérité et la vie",
Le message et l'oeuvre salvatrice de Yéshoua, lorsqu'il parut en son temps, ne faisaient que rappeler l'arbre de vie, que le premier Adam a négligé et méprisé pour s'adonner, avec sa femme, aux jouissances que leur proposait le chérubin protecteur avec son arbre de la connaissance.
Ce qui marqua la transition d'un milieu paradisiaque à un monde corrompu par la vanité intellectuelle. 

Le diable, l'archange déchu qui pilota le monde jusqu'à maintenant, n'est pas divisé contre lui-même.
S'étant fait le père du mensonge, il est resté celui qui a amené la division entre les hommes. Division entretenue par l'introduction des diverses sectes pernicieuses, au moyen d'apparitions séduisantes et de "révélations" de toutes sortes, assaisonnées par ses soins de traditions et de superstitions. Car il ne conçoit pas les choses de YHWH, il n'a que des pensées humaines, tout malin qu'il est.
Les trois sectes monothéistes officielles qui gangrènent la société sont de ce tonneau là, chacune dans son délire.
La mise aux oubliettes de la Loi divine, ce mépris coupable et arrogant, sont donc voulus et entretenus ! Dans le but de maintenir ignorants et priver d'espérance vivante les multitudes de ceux et celles qui ont attendu et espéré ce secours divin, au travers de toutes les générations de l'Histoire humaine et de tous les malheurs subis.
Espoirs plus que déçus. Et pour cause ! Ils ont cru aux salades que les religieux pervers, ivres de pouvoir et de domination sur les masses, leur ont fait gober, tout en maintenant la vérité captive.
C'est ici le non repect du 3ème commandement:
 Pour parler cru : "tu ne t'appuieras pas sur l'Eternel ton Dieu pour enseigner, en son Nom, des dogmes et des rites imbéciles à ton prochain". ...

Sur ce point, j'en profite pour dire tout le mal que je pense sur l'article 2 de la "déclaration universelle des droits de l'homme " proclamée par l'ONU en 1948 en ce qui concerne la liberté de religion.

Dans la mesure où on peut quand même supposer qu'IL existe, c'est pure sottise devant Notre Dieu Créateur, d'avoir piétiné Sa Loi en permettant que tout enseignement religieux, fut-il le plus démentiel, soit dispensé et répandu de plein droit. Et ce, sans analyse critique fondamentale, sans discernement ni recherche de la vérité.:
Autrement dit: "A chaque secte ses propres dogmes et tout ira bien".
Quelle niaiserie ! Il est beau le résultat obtenu par les trois sectes monothéistes officielles. Ce sont elles qui ont amené toutes les guerres ! Accompagnées par les sectes mamoniques qui leur ont toujours été étroitement associées.

Car le pouvoir du fric est strictement lié au pouvoir religieux.
Et en ce qui concerne le droit à la propriété, déjà proclamé lors de la révolution française, c'est du pareil au même comme foutage de gueule, puisqu'il assure le maintien des inégalités et injustices qui sévissaient dans l'ancien régime. Seuls les noms des bénéficiaires ont été changés...!
La propriété terrienne, l'appropriation exclusive du sol est un vol devant YHWH. Ici, c'est la loi des Jubilés qui est piétinée depuis longtemps. Avec bien sûr, l'assentiment des 3 sectes félonnes officielles.
Le 7ème Commandement: "tu ne déroberas point" peut être décliné de dizaines, voire de centaines de façons. Prendre ce qui n'est pas dû en est une. Que chacun s'examine avec cet exemple comme base de méditation.

 De désobéissances en rébellions contre la Loi qui avait été proposée par YHWH aux habitants de la terre, d'abord en choisissant comme peuple exemple les Hébreux, les relations internationales tout comme les relations interpersonnelles sont devenues aussi exécrables les unes que les autres.
"...Et parce que l'iniquité se sera accrue, l'amour du plus grand nombre se refroidira"..
Les règles morales ne sont évoquées que sous forme de baratin cosmétique et inconsistant, assorti de propre justice,  puisqu'il ne reste plus guère, entre les uns et les autres, que seulement des intérêts et des rapports de force, avec la vanité intellectuelle et la cupidité comme moteurs et stimulants.

A l'échelle internationale,
Quand on lâche ses amis pour plaire et vendre sa camelote guerrière à une clientèle fourbe et scélérate : états voyous, régimes religieux tyraniques, non seulement on perd des amis sur lesquels on pouvait compter en toute occasion, mais on n'obtient pas la moindre réciprocité de la part de ces régimes qui fonctionnent comme associations de malfaiteurs. 
Au contraire, on finit tôt ou tard par se faire poignarder dans le dos sous forme d'attentats terroristes et se faire trahir à son tour par ceux-ci, qui n'ont que mépris pour la lâcheté et la tiédeur dictées l'une et l'autre par les intérêts économiques.
N'ayons pas peur des mots pour appeler puterie, bassesse et cynisme les agissements des puissances de l'argent et leurs larbins commis voyageurs. Le comble est atteint quand ceux-ci ont rang de chefs d'états.
De tels sous-hommes et leurs suiveurs salissent l'image de leur nation, jetant sur tout le peuple une opprobre collective. Qu'on se rappelle les accords de Munich, ou la France de Pétain. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. 
Aujourd'hui, on assiste, révoltés, au lâchage des Kurdes, jetés en pâture à la soldatesque du Turc génocidaire Erdogan, qui est reçu en grandes pompes par le pape qui partage avec lui la même israélophobie.
Ces basses complicités font autant vomir aujourd'hui que naguère tous ceux à qui il reste un peu d'amour de la justice.
Pouah !

A l'échelle individuelle, même au plus bas niveau social, il suffit de voir les agissements sans états d'âme des marchands de sommeil (bailleurs cupides) à l'encontre des locataires faibles et précarisés pour se faire une idée de ce qu'est la loi du plus fort (cfr J. de La Fontaine: "le loup et l'agneau") dans toute son abjection.

N'en jetons plus ! Assez !  Coupez la prise de vues ! C'est trop con !
Quelle triste époque que celle où des aveugles dirigent des aveugles dans cette société totalitaire marchande.

Quant au respect dû aux autres espèces.!
Avec les traditions religieuses officielles comme références dogmatiques, les habitants de la terre se sont comportés avec la création toute entière comme des étrangers et des pillards.
Une dernière citation pour clore ce billet:
"Ils se sont persuadés que l'homme, espèce pécheresse entre toutes, domine la création.
"Toutes les autres créatures n'auraient été créées que pour lui procurer de la nourriture, des fourrures, "pour être martyrisées, chassées, exterminées".            Isaac Bashevis Singer.

"La création toute entière attend en gémissant la révélation des fils de Dieu."
Il est temps de rejeter comme menteuse toute religion officielle pour s'attacher à la vérité qui seule nous affranchit de tous leurs jougs.
Il est temps qu'à l'appel tout proche des deux oints, relèvent la tête ceux qui veulent s'enquérir des ordres de YHWH et le servir, en imitateurs de Yéshoua LUI SEUL. En action de grâces pour ce qu'IL va faire. LUI, le seul SAUVEUR.
C'est cela l'élection. La seule et vraie. Elle se gagnera par cet ultime sursaut d'obéissance à notre Dieu Créateur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire