mardi 26 janvier 2016

La danse du ventre continue et s'emballe frénétiquement

Reçu en grandes pompes avec courbettes obséquieuses dans les principales capitales, (y compris l'Etat du Vatican), le président enturbanné iranien Hassan Rohani fait une tournée triomphale en Europe.

Aujourd'hui même, au jour de commémoration mondiale de la Shoah, est organisé dans son pays un concours de dessins antisionistes (version politiquement correcte de cette aberration mentale qu'est l'antisémitisme).

Par amnésie volontaire et aveugle, tout le monde oublie que dans les accords commerciaux obtenus en échange d'une modération nucléaire bidon, il n'a même pas été exigé de ce régime  archaïque et dangereux de renoncer à son intention affichée de rayer Israël de la carte.

Quand les intérêts juteux sont partout, la puterie domine et la morale n'est nulle part.

ou autrement dit,
Laissons le dernier mot au roi David:
"Les méchants se promènent de toutes parts
quand la bassesse règne parmi les fils de l'homme"   (Ps 12) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire