dimanche 24 juin 2012

Il en sera comme au temps de Noé.




Toujours en butte à une opposition véhémente, l'esprit de Yéshoua a traversé difficilement toutes les générations de l'Histoire, depuis Abel.
Il continuera à se propager, toujours difficilement, jusqu'au dernier repenti justifié qui périra dans la grande tribulation.

Au temps de Noé, le monde étant entièrement corrompu et plein de violence, huit personnes obéissantes, animées du même esprit, ont été sanctifiées, c'est à dire séparées, arrachées du monde d'alors par YHWH.

Il en sera de même au temps final.
L'annonce d'une nouvelle "arche", une ultime planche de salut de la part de notre Elohim, sera crue, comprise et saisie, par un petit reste d'obéissants au nombre, cette fois, de 18.000 fois ce qu'était celui de Noé et des siens.

Ce sont les 144.000 prémices, l'église de Philadelphie.
Ils représentent un reste infinitésimal à l'échelle planétaire des 7 milliards: une proportion de 1/42.000 !

On ne s'étonnera pas d'un si petit nombre de prémices, venus des quatre horizons, pour oser venir en Sion se rassembler et se faire marquer quand on voit que l'avidité des plaisirs et du confort empêche une majorité écrasante de gens, même croyants, de se mouiller pour Yéshoua, de s'inscrire dans la prophétie et de comprendre ces mots, du psaume 40, prononcés par Yéshoua Lui-même:
"J'ai lu dans le rouleau du Livre qu'il est question de moi, alors j'ai dit: voici, je viens ! Pour faire Ta volonté, Ô YHWH."

Qu'on ne se méprenne pas. Il n'est pas question d'influencer qui que ce soit à sortir aujourd'hui de la Babylone actuelle, de faire ce pas dans le vide et venir s'exposer à l'adversité chauvine du monde juif traditionnel chapeauté par le Rabbinat.
Tôt ou tard, mais pas dans des lustres, le signal, l'appel de Yéshoua à l'adresse de Son église, de Ses prémices, de ceux et celles qu'Il aura choisis, sera lancé par effusion de Son esprit, lequel fera agir les uns et les autres (à commencer par les deux témoins) avec abnégation, pour vivre, en bons soldats et acteurs véritables, l'acte d'obéissance qui préludera au jugement de la terre entière.
Et celui-ci commencera par les pécheurs dans l'assemblée des justes.

Mais ceux et celles qui n'osent pas annoncer ce rassemblement et ce marquage,
ou bien, pire, s'y opposent systématiquement pour cause de nationalisme religieux ou, tout simplement, par intérêt ou par confort, s'exposent, eux et leurs suiveurs, non seulement à rater ce train, mais aussi à se faire marquer ultérieurement, malgré eux, par quelqu'un d'autre. Faute de quoi ils ne pourront plus ni acheter ni vendre.

Enfin, de même la porte de l'arche de Noé est restée ouverte pendant 7 jours, de même, dès le début du témoignage, 7 années s'écouleront (la dernière "semaine").
Ceci pour permettre, jusqu'aux derniers des ouvriers de la dernière heure, repentis justifiés, qui mourront en Yéshoua dans la grande tribulation, d'avoir leur place dans la Jérusalem céleste : c'est à dire l'ensemble des justes et des justifiés de la première résurrection, entrant de plain pied dans la VIE éternelle dès l'entrée du Shabbat millénaire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire