mardi 19 septembre 2017

Fêtes du septième mois 2017 (5992)

Une légère ambiguité apparaît cette année 2017 pour déterminer avec exactitude les dates des fêtes du septième mois.

Dès le départ, le calendrier naturel divin présenté aux hommes et ordonné une deuxième fois à Moïse, est par nature complètement observationnel et à l'oeil nu à partir de Jérusalem, d'où "naissent soirs et matins".

Jusqu'à l'année 2024, ce calendrier naturel présenté en annexe sur ce blog dès 2009, a été rétabli sur base des dates et heures fournies par la NASA, précises à 10 minutes près.

Or, en ce septième mois 2017, la lune entière de Souccot (15ème jour de la lunaison) tombe le jeudi 5 octobre à 20 H 47 (heure de Jérusalem).
A cette heure, la nuit est déjà commencée. C'est pourquoi la date du lendemain (vendredi 6 octobre) a été fixée pour la fête. Avec aussi pour effet que les vendredis précédents étaient tout désignés pour fixer le premier jour (vendredi 22 septembre) et le premier quartier (vendredi 29 septembre).
De même les vendredis suivants pour Souccot et le Dernier Grand Jour.

Le Rabbinat quant à lui a fixé le jeudi 21 septembre comme jour du "Rosh ha shana". Conséquence: les autres fêtes sont avancées d'un jour également pour les Juifs traditionnels.

Etant perplexe devant ce cas limite, je me suis rendu aujourd'hui, à l'aube, ce mercredi 21 septembre vers 5 H (29ème jour du sixième mois) au point culminant de Jérusalem appelé Har ha tsofim : la colline des observateurs (scrutateurs) qui est la partie orientale de la montagne des oliviers. Cet endroit est le point de vue sur le désert de Judée, qui est l'horizon oriental de Jérusalem.

But de cette observation visuelle: voir si, avant le lever du soleil, la lune montante sera encore visible dans sa dernière mèche, auquel cas il y aura un trentième jour à la lunaison.
Résultat : Je n'ai rien pu voir pour cause de couverture nuageuse. L'incertitude demeure donc sur la date du jour 1 du septième mois qui est le Zikhron Troua.
Nous sommes donc en face du cas limite qui a justifié qu'aux temps anciens,  cette fête soit célébrée deux jours de suite dans le monde juif.

Mais pour les Expiations, Souccot et le Dernier Grand Jour, l'ambiguité visuelle sera de toute façon levée, puisque la soirée qui inaugure le jour huitième nous montrera le premier quartier (en forme de D majuscule). Nous aurons alors la confirmation de l'exactitude des dates pour les autres fêtes de ce  septième mois.  

 Bonnes fêtes du septième mois à tous et toutes, disciples de Yéshoua.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire